Retrouvez la playlist de LYFtv sur la chaîne YouTube de LYFtv
)
Meteo France

Avis de grand froid : le traitement préventif des routes

lundi 26 novembre 2012

 Pour éviter que les routes soient glissantes, le Grand Lyon utilise de la bouillie de sel. L’intervention consiste à répandre simultanément de la saumure (eau saturée en sel à 24%) pour une action immédiate et du sel pour une action différée.
Afin de mieux préserver l’environnement, le dosage du salage sur les véhicules d’intervention sont de 17 g/ m2 pour une action efficace. Ce dosage a été ramené à 10gr/m² en 2009 mais s’est avéré inefficace. Il était de 100 gr/m² en 1990. 

NOUVEAUTÉ 2012/2013 : INSTALLATION DE CAPTEURS INTELLIGENTS DANS LA CHAUSSÉE ! 
Le projet vise à installer des capteurs sans fil dans la chaussée pour anticiper et optimiser les opérations de salage en période hivernale avec l'enjeu de réduire les quantités de sel utilisées, et d’intervenir au moment le plus approprié. Les directions de la propreté et de la voirie du Grand Lyon ont développé un partenariat d'expérimentation avec la jeune entreprise lyonnaise HIKOB, destiné à optimiser les interventions de « viabilité hivernale ». 
Les objectifs sont à la fois de limiter la consommation de sel et ainsi maîtriser les coûts, tout en optimisant les moyens humains et matériels Il s'agit de mettre en place des capteurs de voirie (autonomes en énergie et sans fil) pour mesurer la température de la chaussée et le point de rosée, c'est‐à‐dire l’humidité. Cela permettra ainsi de comparer ces mesures avec les données issues des modélisations météorologiques. 9 sites de capteurs sont prévus, soit près de 60 capteurs. Le test sera réalisé cet hiver avec des résultats attendus en mars 2013 pour une mise en service opérationnelle sur l’hiver 2013/2014. 

A ce jour deux modes de traitement peuvent s’opérer lors des interventions :
- le traitement curatif dès les premières précipitations, 
- le traitement préventif est réservé à des situations particulières et notamment pour les voies sensibles au verglas et points stratégiques de l’agglomération arrêtés par la Préfecture (projection de saumure) et les ouvrages d’art aériens (ponts, passerelles). Ces ouvrages sont traités avec un produit à base d’urée, non polluant et sans action néfaste sur les bétons, armatures, enrobés et plantations. La rémanence de ce produit (action contre le verglas) est de 72h. 

Mode opératoire 
Les 2750 kilomètres de voies du Grand Lyon sont hiérarchisés en trois niveaux d’intervention, à l’échelle de l’agglomération et en fonction du trafic et des équipements desservis. 
- Les voies de niveau I : voies de transports en commun les plus fréquentées du réseau des TCL représentant 210 000 voyageurs par jour (chiffre équivalent au nombre de voyageurs transportés par le tramway), voies de transit et de trafic dense, voies d’accès à chacune des communes et aux principaux pôles d’activité, voies d’accès à chacune des communes et aux principaux pôles générateurs (hôpitaux, centralités urbaines, équipements publics, SDIS, Police et Gendarmerie, gares, etc.) soit 850 km. Le délai d’intervention pour traiter ce réseau est de 4h00.
- Les voies de niveau II : toutes les autres voies inter quartiers soit 800 km. Il faut environ 8 heures pour traiter ce réseau de niveau II sous réserve d’avoir stabiliser les possibilités de circulation sur les voies de niveau I pour une couche de neige comprises entre 1 et 5 cm, et en dehors des horaires de grande circulation.
 - Les voies de niveau III : dès les 1650 km d’axes prioritaires dégagés, les moyens en personnel et matériels sont affectés sur les voies secondaires. Ce sont toutes les autres voies de circulation à faible trafic (soit 1 100 km) Lors de fortes précipitations neigeuses, l’action peut porter à plusieurs reprises sur le niveau I et II avant d’entreprendre le niveau III. 

A titre d’information : Une chute de neige de 6 cm représente 1 000 000 m3 de neige à dégager. 

Enfin, une mutualisation des moyens entre le conseil général et le Grand Lyon avec l’établissement d’un Schéma de Coordination et d’Intervention sur l’Agglomération Lyonnaise (SCIAL) a été mise en place pour traiter les points stratégiques de l’agglomération : - Le pont de la Mulatière, - Le pont Kitchener et la montée de Choulans (2 sens) à Lyon, - L’accès Nord tunnel sous Fourvière, - Le carrefour de l’horloge à Tassin, - Le carrefour RD 307 Valvert à Tassin, - Le tunnel du Valvert à Tassin, - La place Saint‐Paul à Lyon, - L’accès Sud et Nord du tunnel de la Croix‐Rousse, - Le tunnel de Caluire (périphérique nord), - L’accès à Rochecardon 1 et 2 (tunnel périphérique nord), - La montée Castellane, la montée des Soldats et la montée de la Boucle à Caluire, - La montée Roy à Fontaines / Saône, - Limonest Maison carrée.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

fleche+bas

fleche+haut

LYon-Librairie / AlaTeleCeSoir
 
 
 

Temps libre - tourisme - voyages -